Communiqué

Investissements : Extrait de l'article du journal "LA REPUBLIQUE DE SEINE-ET-MARNE" du 05/06/2017

"Une santé de fer!

Après des moments difficiles, la Société des Aciéries de Montereau va mieux. Pour soutenir son activité, elle recherche 40 personnes.

La société des Aciéries de Montereau devient propriété du groupe RIVA en 2000 et subit de plein fouet la crise de 2008. En 2017, l’activité repart de plus belle.

"Fin 2008, nous avons 60% de pertes de commandes. Les recrutements sont fortement ralentis, les départs à la retraite ne sont pas remplacés, on ne fait plus appels aux intérimaires et il n’y a pas de renouvellement de personnel. On laisse partir 350 personnes sur la France" assène Marco Pozzi, directeur général de RIVA France. Même si le groupe termine l’année 2008 sans trop de casse au niveau du chiffre d’affaires, ce sont les sept années qui suivent qui vont être impactées : clients en faillite, chutes des commandes.

Récupération : C’est l’image choc quand on arrive devant l’usine : ces montagnes de ferrailles usagées qui vous accueillent. Une ferraille de récupération triée avant d’être engloutie par le ventre de la bête : un four qui va transformer cet acier en liquide avant d’être transformé en fil utilisé pour l’armature du béton et la confection d’écrous. La consommation énergétique de la SAM est impressionnante (majoritairement en électricité), puisqu’elle consomme en un jour ce que la ville de Melun consomme en un mois.

Embauche : L’entreprise travaille actuellement sur une nouvelle tranche d’activité afin de produire du treillis soudé (objectif : 130 000 tonnes par an) et recherche 40 personnes : opérateur tréfilerie, cariste, pontier, chef d’équipe, responsable de production, électromécanicien, agents des expéditions. Avec des emplois à pourvoir dès à présent."

accueil emploi email

Ce site n’utilise pas de cookies de profilage pour tracer le comportement des utilisateurs et autorise l’envoi de cookies de tiers à des fins statistiques exclusivement.
En poursuivant la navigation ou en fermant ce bandeau, vous déclarez accepter notre politique de gestion des cookies dans son intégralité.